Bilan National

15,3%, c’est le chiffre de la baisse de la délinquance globale depuis 2002 dans les Vosges
En 2011, grâce à l’action ferme et déterminée de Nicolas Sarkozy, la délinquance au niveau national a baissé pour la 9ème année consécutive, alors qu’elle avait explosé de +17,8% entre 1997 et 2002.

Dans les Vosges, la délinquance a ainsi baissé de -15,3% depuis 2002 et les atteintes aux biens ont même baissé de -25% alors qu’elles avaient respectivement augmenté de +24,1% et de +31% entre 1997 et 2002 (source ONDRP-Cartocrime – Chiffres 1997-2010).

Des investissements massifs dans un pôle de compétitivité

Situé à Epinal, le pôle de compétitivité FIBRES rayonne sur les deux régions de Lorraine et d’Alsace. Il est spécialisé dans la conception de nouveaux matériaux innovants et « verts » pour les industries de la construction, des transports, de la santé, ou encore de l’emballage. Il est assis sur plus de 2 500 entreprises industrielles qui représentent 125 000 emplois. 5 universités et 2 500 chercheurs y collaborent.

Au niveau national, l’Etat a accordé 1,5 milliard d’euros aux 71 pôles de compétitivité pour la période 2009-2011 (source data.gouv.fr – competitivite.gouv.fr).

2 millions d’euros de soutien de l’Etat pour 4 pôles d’excellence rural

Les pôles d’excellence rurale sont des projets favorisant le développement des territoires ruraux qui reçoivent à ce titre un financement de la part de l’État.

Il en existe 4 dans le département des Vosges :

  • Un pôle pour la préservation et le développement du site classé du lac de Longemer et de ses abords
  • Un pôle pour redynamiser le tourisme dans les Hautes Vosges, en particulier en promouvant les sports de nature
  • Une plateforme d’expérimentation pour la valorisation des coproduits de la filière bois dans le canton de Monthureux-sur-Saône. Elle porte notamment un projet de fabrication et de commercialisation de granulés bois à partir de rémanents forestiers (dispositif unique en France)
  • Un pôle de l’ameublement à Neufchâteau, pour présenter aux publics les savoir-faire et les entreprises innovantes des Vosges en la matière(source DATAR)

110 millions d’euros injectés par le Plan de Relance dans la région pour les infrastructures et le logement

Au plus fort de la crise, Nicolas Sarkozy a décidé de relancer fortement l’investissement public afin de soutenir des secteurs majeurs de l’économie, limiter la récession et préserver l’emploi.

En Lorraine, 110 millions d’euros ont été engagés pour réaliser de nombreux travaux au plus près de chez vous, parmi lesquels :

  • 2,1 millions d’euros pour accélérer l’élargissement de la RN59 entre Lunéville et Saint-Dié
  • La restauration de la Cathédrale et du cloître de Saint-Dié
  • La modernisation de la gare d’Epinal
  • La rénovation du Théâtre du Peuple de Bussang
  • La modernisation de la gendarmerie et de la préfecture des Vosges pour permettre notamment l’accès aux personnes à mobilité réduite
  • La rénovation de la gare d’Epinal
  • les exemples sont encore nombreux près de vous comme dans tout le pays (source data.gouv.fr)

176  millions d’euros engagés pour la rénovation urbaine

Le Plan National de Rénovation Urbaine (PNRU), c’est 12 milliards d’euros de subventions sur 10 ans pour améliorer radicalement le lieu de vie de 4 millions d’habitants dans 500 quartiers populaires. Il mobilise 45 000 emplois dans les travaux publics sur ses chantiers. D’ores et déjà, les résultats sont visibles.

Dans les Vosges, 176 millions d’euros ont été mobilisés pour la rénovation urbaine : 124 millions d’euros pour le Plateau de la Justice et le quartier de la Vierge à Epinal, 52 millions d’euros pour le quartier Kellermann à Saint-Dié-des-Vosges (source ANRU).

Le nombre d’entreprises créées a doublé entre 2008 et 2010 dans les Vosges

Dans le seul département des Vosges, près de 10 500 entreprises ont été créées depuis 2007. 2 700 entreprises ont été créées en 2010, alors que 860 entreprises seulement étaient créées chaque année en moyenne entre 1997 et 2002. Ces bons résultats s’expliquent notamment par le succès du statut de l’autoentrepreneur, créé par Nicolas Sarkozy et qui offre un cadre social et fiscal avantageux à ceux qui choisissent d’entreprendre. Près de 4 600 autoentreprises ont ainsi été créées dans les Vosges en 3 ans (source INSEE).

Notre bilan dans les Vosges, c’est aussi…

- 2 280 bénéficiaires du minimum vieillesse et 5 850  bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé qui auront vu leurs prestations revalorisées de 25% en 5 ans (source INSEE)

- 2 écoles de la deuxième chance (E2C), à Saint-Dié-des-Vosges et à Epinal. Avec le soutien de l’Etat, elles offrent une deuxième chance aux jeunes de 18 à 25 ans sortis du système scolaire sans aucun diplôme

- Déjà 125 millions d’euros d’investissements d’avenir engagés en région. Le projet XYLOFOREST, qui étudie la question des ressources forestières dans tous ses aspects, (génomique des arbres, écologie des plantations forestières, chimie du bois…), a reçu 10,2 millions d’euros (source MESR)

- +20% d’exploitations agricoles biologiques en 3 ans dans les Vosges

- 11 200 bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA). Avec le RSA, la reprise d’une activité devient réellement plus avantageuse que le maintien dans les revenus de l’assistance (20% de revenu en plus en moyenne)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>